archives  
   

 

 

Mission de relance du projet d’assainissement du marchE central de LElouma et de la mobilisation des ressources propres de la commune urbaine de LElouma

La commune urbaine de Lélouma bénéficie d’un projet d’assainissement du marché central et la mobilisation des recettes non fiscales, notamment les taxes de places de marché. Ce projet est financé par l’Union Européenne (UE) et l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) à travers le projet d’appui à l’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG) dans la réalisation de ses missions de plaidoyer, de promotion des AL guinéennes et d’appui conseil aux communes.

Ce projet d’assainissement du marché et de mobilisation des ressources propres de la commune urbaine de Lélouma est inscrit dans l’avenant 1 du projet d’appui à l’ANCG et devrait être réalisé au cours du premier trimestre 2018. Vu les élections locales et la non installation des conseils communaux, la mise en œuvre du projet a connu un frein.

Avec l’installation des conseils communaux, l’ANCG et ses partenaires ont jugé opportun de relancer ce projet, tant attendu par les populations de Lélouma, d’une part et la commune d’autre part. Car, Les populations sont confrontées à un problème de santé publique lié à l’insalubrité du marché et l’insécurité au bord de la route. Quant à la commune, une meilleure gestion et sécurisation de ses ressources locales est attendue.

C’est dans cette optique qu’une délégation de l’Association Nationale des Communes de Guinée conduite par son Secrétaire Exécutif Permanent, Monsieur Aboubacar Sidiki Diakité et le représentant de l’Association Internationale des Maires Francophones, Monsieur Flavien Sassé, s’est rendue dans la commune urbaine de Lélouma, ce mercredi 14 novembre 2018. Cette mission avait pour objectif de prendre contact avec les nouvelles autorités communales afin de relancer le projet à travers la validation de deux documents essentiels, notamment la convention de financement et d’assistance à maitrise d’ouvrage entre les trois parties prenantes (AIMF, ANCG et Mairie de Lélouma) et le contrat de maîtrise d’œuvre entre la Mairie de Lélouma et les services techniques de la préfecture (Micro réalisation et Plan).

Présidée par Monsieur le préfet de Lélouma, le contenu des deux documents ont été débattus, amendés et finalisés. Ils seront transmis à l’AIMF pour avis avant la signature et mis en œuvre. Aussi, cette réunion a – t-elle permis d’établir un échéancier en vue du lancement prochain des travaux.

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org