archives  
   

 

 

Premiere session du comite de pilotage du Programme d’Appui aux Communautes Villageoises, phase 3 (PACV3)

La première session du comité de pilotage du Programme d’Appui aux communautés villageoises, phase 3 (PACV3) s’est tenue les 11, 12 et 13 janvier 2018 à l’hôtel Kaniah, dans la préfecture de Kindia. L’ordre du jour de la session a porté sur les points suivants, examen et approbation du rapport d’activité 2017, examen et approbation du plan de travail et budget annuel 2018 et partage et approbation du rapport d’audit de l’exercice budgétaire 2016.

 

Durant ces trois de session, les participants (membres statuaires, cabinet du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Représentants des bailleurs de fonds,les projets et programmes, l’équipe du PACV et les membres des Directions Nationales de la Décentralisation et du Développement Local) se sont penchés sur ces documents de travail.

Le rapport annuel d’activités 2017 du Programme d’Appui aux communautés villageoises, phase 3 (PACV3) révèle qu’au niveau local, toutes les communes rurales de la Guinée ont bénéficié de l’appui du projet à travers des intermédiaires techniques (agents de développement local, services techniques préfectoraux, équipes régionales d’appui…). L’essentiel de ces appuis se résume à l’élaboration ou actualisation des plans de développement local, au financement des programmes annuels d’investissement, au développement des compétences des institutions locales en maitrise d’ouvrage et gestion de développement local, au renforcement des capacités du personnel de l’administration locale et enfin à l’amélioration du cadre juridique et institutionnel de la décentralisation et du développement local.

Le plan de travail et budget annuel 2018, quant à lui est bâti sur un certain de nombre de considérations majeures, notamment l’appui à la mise en place de l’agence nationale de financement des collectivités et le fonds national de développement local, la reprogrammation des activités non réalisées de 2017, la couverture de toutes les communes rurales en termes d’activités, la prise en compte des préoccupations des groupes vulnérables, la prise en compte des contraintes identifiées lors de la mise en œuvre des activités de 2017, la prise en compte des recommandations des partenaires techniques et financiers et le développement de partenariat pour une synergie d’action.

Enfin le rapport d’audit de l’exercice budgétaire 2016 a été présenté aux participants avec la certification des comptes par un auditeur externe, qui a donné ses avis favorables sur l’ensemble des documents comptables du programme.

Après ces discussions intéressantes, le rapport d’activités 2017, le PTBA2018 et le rapport d’audit de l’exercice budgétaire 2016 ont été approuvé par l’unanimité des membres statuaires.

 

 

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org