archives  
   

 

 

JOURNEE DE COMMUNICATION DE LA CHARENTE MARITIME COOPERATION

Dans le cadre du projet intégré d’amélioration de l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans la zone de Boffa, cofinancé avec l’UNICEF, la Charente Maritime Coopération « CMC » a organisé une journée de communication sur les activités réalisées et en cours de réalisation dans les différentes communes concernées (CU, Tougnifily et Tamita), en présence des autorités communales et préfectorales, du Représentant de l’Ambassadeur de France en Guinée, M. Ghislain Poissonnier, le Directeur National de l’Hydraulique, M. Condé, du Représentant du Directeur du SNAPE,le Coordinateur Régional du SNAPE de Boké, M. Fofana, le Représentant de l’UNICEF, M. Bah,

le Chargé de Communication de l’UNICEF, M. Justin Morel Junior, le chef SERRACO de Boké  et le Chargé de Communication de l’Association Nationale des Communes de Guinée « ANCG », M. Kabinet.

La salle des délibérations de la commune urbaine de Boffa, a servi de cadre pour le lancement officiel de la journée. Après les discours des officiels pour donner tout le caractère solennel à cette journée de communication, l’accent a été mis sur les différents témoignages des bénéficiaires, des gestionnaires et des collaborateurs du projet. Prenant la parole, en premier, les autorités communales ont manifesté toute leur joie quant aux différentes réalisations du projet, permettant un accès facile à une eau de qualité pour tous et par tous. La Représentante de Lycéum, une ONG Canadienne qui gère un poste de santé approvisionné dans le secteur de Dominghia, a exprimé toute la joie du personnel soignant du poste quant à la disponibilité d’une eau de qualité et accessible à tout moment.

Les réalisations faites dans le cadre de ce projet ont été présentées par la Responsable hydraulique de la Charente Maritime Coopération, Mlle Margot. Ces réalisations sont autour de trois volets que sont :

1) Hydraulique-Infrastructures classiques : Soufflage de 63 forages (CR de Tamita et Tougnifily) ; Réhabilitation de 77 forages ; Réalisation de 18 de forages (10 dans la CU de Boffa, 4 à Tougnifily et 4 à Tamita) ; Réalisation de 4 puits modernes (2 dans la CU de Boffa, 2 dans la CR de Tougnifily) ; Réalisation de déferriseurs sur 3 forages (CU de Boffa et CR de Tougnifily) ; Création de 18 Périmètres de Protection Immédiats (CU de Boffa); Réalisation d’une AEP sur déferriseur dans un poste de santé de Boffa (Dominghia) ;

2) Hydraulique-Infrastructures innovantes : Création de 2 impluviums de 10 m3 ; Création de 3 systèmes d’AEP « au fil du soleil » ; Pérennisation de la gestion des stations Hydropur par l’introduction de système de recharge de téléphone pour les gestionnaires et du contrôle de débit ;

3) Assainissement (GRENPAH) : Certification de 150 villages FDAL dans la CU de Boffa ; Création de 4 dépotoirs contrôlés de déchets dans le centre-ville de Boffa et d’un système de gestion des déchets. Les activités du troisième axe, liées à l’assainissement, ont été confiées dans leur réalisation à l’intercommunalité de la préfecture de Boffa, le GRENPAH.

De là, le cap a été mis sur la visite des réalisations dans le cadre de ce projet. La première visite a été à Dominghia pour l’inauguration d’une adduction sur déferrisseur. Ce secteur de la commune urbaine, souffrait jusqu’à ce jour d’un manque de pompe fournissant une eau de qualité, accessible par tous et pour tous. Cette adduction sur déferrisseur est totalement électrique et ce manque d’eau est devenu, avec cette inauguration, un lointain souvenir pour ces populations. C’est cette adduction d’eau qui ravitaille le poste de santé, via une canalisation, avec deux cuves de capacité 10m3.

Ensuite, la visite guidée par le personnel de la CMC, a conduit les délégations sur le site de la gare routière où est installée une pompe avec un système « Eau fil du soleil » avec un compteur et un dépotoir de déchets. Ce système permet de connaitre par exemple le volume d’eau vendu par jour tout permettant de sécuriser les recettes issues de cette vente.

De la gare routière, les délégations ont visité dans le district Bellevue une réalisation avec déférrisseur et périmètre immédiat de protection. Cette réalisation à la différence de celle Dominghia est manuelle. Les usagers doivent pomper manuellement l’eau pour le traitement.

Enfin, la visite s’est terminée par celle de Balandougou où un mode de pérennisation des systèmes Hydropur a été installé, combinant la vente de l’eau et la charge des téléphones, pour encourager le fontainier à rester sur place. Ce système Hydropur est réalisé sur la base d’une source d’eau avec un système de traitement de l’eau par le chlore et un bassin à robinet.

L’objectif global de cette journée était de permettre aux partenaires techniques et financiers de CMC de visiter les infrastructures réalisées afin de pouvoir dresser le bilan des actions entreprises sur ce projet. Somme toute, la journée a été très riche en événement, les autorités locales de toutes les communes visitées se sont mobilisées et les populations se sont mobilisées massivement pour accueillir les délégations, afin de manifester leur joie et exprimer toute leur satisfaction pour un accès à l’eau de qualité pour tous et par tous.

Ce qu’il faut retenir de cette journée, c’est ce conseil d’un officiel qui dit : l’eau n’est pas payée, c’est le rendu qu’est payé et qui permet d’entretenir l’ouvrage. Faisons cet effort pour la pérennisation de nos installations.

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org