archives  
   

 

 

REUNION DE LA CELLULE NATIONALE DE REDEVABILITE ET D’APPUI A LA GOUVERNANCE LOCALE

Le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation en lien avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique ont créé, sur Arrêté conjoint, la Cellule Nationale de Redevabilité et d’Appui à la Gouvernance Locale pour soutenir les systèmes communautaires de base, notamment les comités villageois de santé, en vue de renverser la courbe des maladies infantiles, la mortalité infantile, la vaccination élargie et la poliomyélite.

 Cette cellule a pour mission d’assurer au niveau national, le soutien politique et la mobilisation des synergies pour l’opérationnalisation de l’ensemble des plateformes de redevabilité et de gouvernance installées aux niveaux régional, préfectoral, sous-préfectoral, communal et district.
Elle a pour objectif d’appuyer de façon conjointe et coordonnées les cadres de redevabilité et de gouvernance locale de chaque cellule régionale, préfectorale, sous-préfectorale, communale et district ainsi que la mise en place des outils et mécanismes de suivi évaluation des activités des différentes structures concernées.

Pour une meilleure efficacité des actions sur le terrain, le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation entend mobiliser et mettre à la disposition du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, les Administrateurs Territoriaux et les élus locaux, sur cette thématique de santé communautaire.

Les régions les plus touchées par la poliomyélite, en Guinée, sont la région de Kankan, Faranah, Labé et Kindia. Désormais les Administrateurs Territoriaux et les élus locaux s’impliqueront davantage pour mobiliser et sensibiliser afin d’aboutir à un changement qualitatif des comportements et à une évolution des mentalités. Cet accompagnement adéquat se fera sur la base des micros plans réalisés avec l’appui de l’Unicef pour  renverser la tendance au niveau des communautés locales.

Cette coopération entre les Ministères concernés, ouvre la voie de la réussite des interventions dans le domaine de la santé communautaire. L’effort conjugué des intervenants de part et d’autre permettra d’éradiquer ce fléau qu’est la poliomyélite et de réduire considérablement les taux de mortalité infantile, de la vaccination élargie et des maladies infantiles.

Cependant, après le passage du neuvième tour (T9) de la vaccination contre la poliomyélite, des zones restent toujours sous vaccinées contre ce virus. Notamment les préfectures de Coyah, Mali, Labé et Kouroussa qui sont au-dessous de l’objectif visé. Elles sont la catégorie rouge de l’intervention, où il faut considérablement s’investir pour renverser la tendance. Les préfectures de Koundara, Télimélé, Faranah, Siguiri, Kankan, Gueckedou et Beyla sont la catégorie jaune, où il faut améliorer la vaccination pour avoir une couverture totale lors  du premier passage de la vaccination contre la poliomyélite de 2017 (T1/2017), prévu du 10 au 13 mars 2017.

 

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org