archives  
   

 

 

RENCONTRE ENTRE LE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DEMOCRATIQUE ET L’ASSOCIATION NATIONALE DES COMMUNES DE GUINEE AUTOUR DU PROJET DE REHABILITATION ET CONSTRUCTION DE CENTRES ET POSTES DE SANTE COMMUNAUX

La convention entre le Centre pour le Développement Démocratique « CDD » et l’Association Nationale des Communes de Guinée « ANCG » pour la réhabilitation et/ou la construction de postes et centres de santé communaux, entre dans sa phase de finalisation de la première étape du projet, appelée phase d’analyse.

Le projet vise à rencontrer le besoin de la population en matière de soins de santé au niveau primaire.

 Il s’agit donc de mettre en place un plan de construction et de réhabilitation des postes et centres de santé communaux. Mais aussi de mettre en place les outils de gestion de ce service communal de façon à en assurer la pérennité. Le projet est placé sous l’égide de la l’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG) et s’adresse à toutes les communes (urbaines et rurales) du territoire de la République de Guinée.

Cette première étape consistait à recueillir les différents besoins sanitaires des communes urbaines et/ou rurales pour dresser une carte sanitaire nationale en termes de besoin. Aussi, elle amènera les élus locaux à réfléchir à la question et à apporter une entame de réponse pouvant leur permettra d’aborder tous les aspects de la question :
- Localisation des besoins dans une réflexion englobant l’ensemble du territoire communal,
- Mise en place d’un cadre de gestion en vue de pérenniser le nouveau poste de santé (ou le poste réhabilité),
- Suivi de l’évolution de la qualité sanitaire du service.
Il est également permis de penser que pour les communes les plus dynamiques, leur permettra d’aborder dans le concret le thème de l’intercommunalité et/ou de l’inter collectivité dans la mesure où une commune urbaine sera « examinée » en tenant compte des communes rurales et/ou urbaines qui l’entourent.

Aussi, il s’agissait de rencontrer les parties prenantes dans le projet pour clarifier le rôle que chacune des parties prenantes devrait jouer pour la bonne marche du projet. Cette rencontre des parties prenantes a permis aussi d’harmoniser les interventions, les outils et les différentes zones d’interventions des uns et des autres et de la mise en œuvre du projet pour ainsi réaliser une économie d’échelle. Le projet a rencontré successivement le Directeur National de la Décentralisation, le Représentant Résident de la Coopération Belge en Guinée, le CECI, l’Union Européenne et d’autres partenaires techniques et financiers de la Guinée.

 

 

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org