archives  
   

 

 

Atelier Technique sur la Responsabilite  Societale des Entreprises (RSE) en republique de guinee

Dans le cadre de l’Initiative pour le Développement Minier Responsable (IDMR), le Ministère des Mines et de la Géologie avec l’appui du Programme des Nations Unies pour le Développement, a organisé un atelier technique sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans le secteur minier guinéen.

Cet atelier qui s’est déroulé sur deux jours, du 14 au 15 décembre 2016 à Mariador Palace, avait pour objectifs de : i) partager les enjeux de la Responsabilité Sociétale des Entreprises dans le secteur minier ;

 ii) discuter et convenir du contenu de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) dans le secteur minier guinéen afin que cette notion joue son rôle dans une perspective de développement minier responsable et iii) Identifier les principaux acteurs et définir les pistes d’action dans le cadre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Cet atelier a permis de comprendre aux mieux les attentes et les priorités des différentes parties prenantes sur la valeur et les avantages de l’exploitation minière et d’amorcer un processus de collaboration à long terme pour un meilleur développement durable. Car, le constat révèle que le secteur minier ne réalise pas son potentiel de transformation du secteur à créer de la valeur afin de participer pleinement au développement durable du pays et des collectivités locales riveraines.

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est définie par la Banque Mondiale comme l’engagement des entreprises à contribuer au développement économique durable en travaillant de concert avec les employés, leurs familles, la communauté locale et la société civile au sens large pour améliorer leur qualité de vie dans des voies qui sont propices aux affaires et au développement. Au cours de cet atelier de deux jours, les différentes interventions se sont orientées vers la définition de la Responsabilité Sociétale des Entreprise en lien avec les réalités socioculturelles propres à la Guinée. Ainsi, les parties prenantes sont convenues d’une définition propre à la Guinée qui tient compte des obligations légales et volontaires des entreprises et les réalités guinéennes.

Cette notion de Responsabilité Sociétale des Entreprises tient compte en premier lieu des obligations contractuelles (légales) des entreprises vis-à-vis de l’Etat, mais aussi des actions qu’elles pourront mener volontairement au niveau des communautés riveraines en contribuant à leur développement durable. Les débats ont montré que les différentes entreprises minières ont chacune une politique de Responsabilité Sociétale propre et particulière tenant compte de leurs obligations légales, les standards internationaux et leurs contributions volontaires.

D’où la nécessité pour le Ministère des Mines et de la Géologie, à travers son service des relations communautaires, d’élaborer une politique nationale de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, afin d’harmoniser les différentes interventions des entreprises sur le terrain.
En outre, les principales parties prenantes pour la mise en œuvre de la Responsabilité Sociétale des Entreprises ont été identifiées et sont entre autres :
- l’Etat dans son rôle d’élaboration de la politique nationale de la RSE, le guide national sur la RSE et la veille sur leur application;
- les Entreprises dans leur rôle d’assumer leurs responsabilités légales et volontaires ;
- la société civile dans son rôle de veille, d’alerte et de proposition ;
- les collectivités locales dans son rôle de soutien et de suivi des différentes actions de la mise en œuvre de la politique de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

 

 

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org