archives  
   

 

 

PLAIDOYER AUPRES DES COLLECTIVITES LOCALES POUR LA PRISE EN COMPTE DES ANIMATEURS SOCIOEDUCATIFS DANS LE DEVELOPPEMENT LOCAL

Le Ministère de la Jeunesse  s’est engagé depuis 2012 dans le projet  de formation de formateurs aux fonctions d’animateurs et de réglementation des activités socioéducatives en Guinée.C’est dans ce cadre qu’il a organisé avec l’appui financier de l’Agence des Nations unies pour la population « UNFPA », du 28 au 29 juin 2016 dans la salle de conférence de l’Académie Nationale Olympique sise au stade du 28 septembre, l'atelier de plaidoyer pour la prise en compte des animateurs socioéducatifs dans le programme de développement local des collectivités locales.

L’objectif de cet atelier est de faire connaitre ce projet du Ministère de la Jeunesse sur le secteur de l’animation socioéducative par les élus locaux et ceux des programmes nationaux en vue de favoriser la participation des animateurs socioéducatifs formés à  la mise en œuvre des actions de développement communautaire, dans les compétences de l’enfance et de la jeunesse.

Regroupant une vingtaine d’élus locaux, de secrétaires généraux, des projets et programmes, des Ministères sectoriels et des animateurs socioéducatifs, cet atelier, de deux jours, a mis en exergue le rôle prépondérant que doivent jouer les collectivités locales dans l’éducation populaire de leur population, principalement la couche juvénile, en inscrivant des activités socioéducatives dans leur programme de développement local, pour la préservation et la consolidation des valeurs citoyennes, républicaines et démocratiques.

Durant ces deux jours de débats fructueux entre élus locaux, secrétaires généraux, l’administration déconcentrée et les animateurs socioéducatifs, une feuille de route a été mise en place pour coordonner et harmoniser les différentes activités sur le terrain. Les actions suivantes ont été planifiées:

  • Organisation d’une session extraordinaire par les collectivités locales présentes sur l’animation socioéducative pour sa prise en compte dans le programme de développement local et la transmission du procès-verbal à la tutelle, entre Juillet-Août.
  • Organisation d’une réunion de partage de l’éducation populaire entre les élus locaux et les services techniques.
  • Organisation d’une rencontre avec l’ensemble des responsables locaux, d’autres associations et acteurs sur le terrain au mois d’Août.
  • Vulgarisation des activités des animateurs par le U-repport, entre Juillet-Décembre.
  • Organisation d’activités de sensibilisation sur les thèmes citoyenneté, environnement, santé, entre Juillet-Décembre.
  • Mise en place d’une équipe de suivi/évaluation de proximité de la feuille de route, entre Juillet-Août.
  • Organisation de deux missions sur le terrain dans l’intervalle Juillet-Décembre.

 

 
     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
Copyright © 2014 tous droits réservés
ANCG Rép . Guinée .Conakry - Hamdallaye / www.ancg-guinee.org